YAMOUSSOUKRO, Côte d’Ivoire, le 7 janvier 2019, -/African Media Agency (AMA)/- L’Africa Finance Corporation (” AFC » ou ” le Groupe »), l’institution financière...
YAMOUSSOUKRO, Côte d’Ivoire, le 7 janvier 2019, -/African Media Agency (AMA)/- L’Africa Finance Corporation (” AFC » ou ” le Groupe »), l’institution financière de développement des infrastructures leader en Afrique, a le plaisir d’annoncer qu’en sa qualité de Sole Mandated Lead Arranger, elle a conclu avec succès un financement de crédit de 577 millions d’euros (l'” Emprunt ») pour la Société Ivoirienne de Raffinage (” SIR »). L’AFC a participé à hauteur de 192 millions d’euros.
La SIR dispose d’une capacité installée de 3,8 millions de tonnes par an en capacité de raffinement et est actuellement la raffinerie la plus importante et la plus sophistiquée d’Afrique de l’Ouest. L’objectif de l’emprunt est de rembourser des obligations historiques relatives à la fourniture de pétrole brut, pour proposer un emprunt sur le long terme et réduire le taux d’intérêt de l’encours de la dette de la SIR. L’emprunt est composé d’une tranche euro avec une échéance à 9 ans et d’une tranche ouest-africaine en franc CFA d’une durée de 7 ans. La solution de financement à long terme pour le remboursement des dettes historiques cumulées, libérera des ressources afin de permettre à la SIR de réaliser des investissements hautement nécessaires pour ses activités courantes; la mise à niveau de ses installations, et de ses processus de production pour être en conformité avec les normes actuelles d’émissions environnementales et développer son entreprise, contribuant ainsi à la création d’emplois.
Les banques participantes comprennent l’AFC, la Deutsche Bank, l’ICBC Standard Bank, la United Bank for Africa, la NSIA Bank et la Bridge Bank. Le conseil des prêteurs est Norton Rose Fulbright et Bilé-Aka, Brizoua-Bi & Associés.
M. Samaila Zubairu, président-directeur général de l’AFC, a commenté l’annonce : ” Nous sommes ravis d’avoir pu jouer un rôle essentiel dans cette initiative. Cette transaction prouve qu’il est possible d’obtenir en Afrique des programmes de financement complexes fournissant un capital à faible taux sur le long terme ; nous sommes heureux que l’AFC ait été choisie en tant que partenaire capable de promouvoir ce financement. ” Il est impératif de garantir des opérations fluides et durables et une viabilité commerciale à la SIR pour le développement économique du pays. Non seulement, la SIR est la principale entreprise de Côte d’Ivoire en termes de bilan financier et de chiffre d’affaires mais elle est également l’un des plus importants employeurs du pays. C’est une source de formation pour l’emploi hautement qualifié, ce qui en fait un acteur régional important en matière de renforcement des capacités sur le continent, ce qui pour nous, l’AFC, est essentiel afin de développer le potentiel économique de l’Afrique. »
M. Thomas Camara, directeur général de la SIR a commenté l’annonce : ” La direction de la SIR est ravie de l’issue favorable de cette transaction qui a permis la conclusion d’un programme d’immobilisations nécessaire visant à améliorer les opérations de la SIR, une entreprise industrielle qui sert la Côte d’Ivoire et la sous-région d’Afrique de l’Ouest depuis de nombreuses années et pour de nombreuses années à venir. »
L’emprunt de refinancement fait partie intégrante du programme financier du Fonds monétaire international pour la Côte d’Ivoire car la SIR est considérée comme un atout stratégique pour le pays.
Mme Tariye Gbadegesin, responsable des industries lourdes chez AFC a ajouté : ” Nous sommes fiers d’avoir réussi à structurer une solution de financement sur le long terme pour un opérateur industriel africain. Grâce à cette transaction, l’AFC a mobilisé des sources de capital mondiales avec l’objectif de résoudre le déficit des investissements au sein des infrastructures et des actifs industriels du continent. »
Distribué par African Media Agency (AMA) pour Africa Finance Corporation (AFC).
Note aux éditeurs
À propos de l’AFCwww.africafc.org

L’AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été créée en 2007 avec une base de fonds propres de 1 milliard de dollars américains, dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures, à travers l’ensemble de l’Afrique. Avec une taille de bilan actuel d’environ 3,5 milliards de dollars américains, l’AFC est la deuxième institution financière multilatérale de premier ordre en Afrique, et l’agence Moody’s Investors Service lui a décerné une notation A3/P2 (perspective stable). L’AFC a réussi à recueillir 750 millions de dollars américains en 2015 et 500 millions de dollars américains en 2017 ; grâce à son programme mondial de 3 milliards de dollars américains de billets à moyen terme (MTN), approuvé par le conseil d’administration. Chaque émission d’euro-obligations a été sursouscrite et a attiré des investisseurs venus d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

La politique d’investissement de l’AFC repose sur une connaissance approfondie du secteur, mais se concentre aussi sur le conseil financier et technique, la structuration et le développement des projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique, et de stimuler une croissance économique durable. L’AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs de l’énergie, des ressources naturelles, de l’industrie lourde, des transports et des télécommunications. À ce jour, la Société a investi environ 4 milliards de dollars américains dans divers projets, au sein de 28 pays d’Afrique du Nord, de l’Est, de l’Ouest et du Sud.

Suivez nous sur Twitter @africa_finance

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Lucy Savage
Vice-présidente des communications
Tél : + 234 1 279 9600
E-mail : lucy.savage@africafc.org

Buchanan Communications
Bobby Morse / Augustine Chipungu
Tél : +44 (0) 207 466 5000
E-mail : afc@buchanan.uk.com

Source:: African Media Agency

admin